« À la recherche des commencements »

Couverture et page de titre

Préface     (04-06)

Maurizio BASILI (Italie) L’inactualité toujours actuelle du mythe : L’exemple de Penthésilée dans les réécritures de Heinrich von Kleist et Christa Wolf     (07-19)

Matthieu FOUNEAU (France) Ruptures et tempêtes, au commencement du récit utopique      (20-29)

Elodie GONTIER (France) Questionner la genèse de La Répétition. Une esthétique kierkegaardienne multiple     (30-41)

Salsabil GOUIDER (Tunisie) La métaphore filée dans Le Bol de punch de Théophile Gautier     (42-51)

Hind LAHMAMI (Maroc) Le livre entre émergence et recommencement dans Jacob Menahem et Mimoun, une épopée familiale 1 de Marcel Bénabou       (52-61)

Agnès LHERMITTE (France) Marcel Schwob : au commencement était l’imaginaire      (62-71)

Assia MARFOUQ et Abdelghani BRIJA (Maroc) L’expérience initiatique en Afrique dans La Folie et la mort de Ken Bugul et La Petite Peule de Mariama Barry entre traumatisme et quête des profondeurs    (72-81)

Carole MEDAWAR (Liban) « La Chanson d’Ève » ou la tentation de l’écriture poétique    (82-95)

Djaafar Fayçal MOUNES (Algérie) Au commencement l’ogre était bienveillant : une réécriture rétrospective des contes de fées dans la cinématographie moderne   (96-106)

Ayman Mousa MOUNIR MOHAMMAD (Égypte) Penser la fin de la révolution et le commencement de l’histoire chez Éric Vuillard : une lecture narrative     (107-117)

Seydi Djamil NIANE (Sénégal) Réalité muḥammadienne et récit de la création : analyse d’un mythe dans al-Mawāhib al-laduniyya d’Aḥmad al-Qasṭalānī (m.1517)   (118-125)

Rodolphe PEREZ (France) Dé-buter l’écriture : variations sur l’incipit chez Georges Bataille      (126-137)

Clarisse PINCHON (France) Val Plumwood et le crocodile : une expérience initiatique à l’origine d’une nouvelle conscience écologique de soi et du monde    (138-148)

Caroline RICHARD (France) Les Argonautes : récits d’un mythe fondateur      (149-159)