Revue Méditations Littéraires

Une revue internationale de

 Littérature Générale et Comparée

« N’est-ce pas mieux de désirer, et de changer puis d’élever le désir vers un but plus élevé plutôt que de ne pas désirer ? »

(Journal de Mary Haskell, 17 avril 1911)

« Le désir, c’est l’infini dans un battement de cœur et plus l’objet se dispute et se dérobe, plus il grandit et s’auréole de lumière, plus il vous brûle aux entrailles. »

(Marcel Jouhandeau, Le Gourdin d’Élise, 1967)